Le compostage en ville

altComposter prend peu de place, peut se faire à l'intérieur et ne demande aucun effort. En deux à trois mois, votre compost sera utilisable comme paillis ou terreau, pour le plus grand bonheur de vos plantes ou de celles de votre voisinage.

Le compostage ne demande aucun effort : il s’agit simplement de placer ses déchets organiques dans un conteneur fermé et de laisser la nature faire son travail !
La création d’un compost ne nécessite qu’un seul ingrédient : des déchets organiques. Or, dans la ville, c’est une des ressources les plus abondantes : pensez juste à la quantité phénoménale de nourriture compostable qui est gaspillée chaque jour juste pour avoir dépassé la date d’expiration.

Composter ne prend que peu d’espace : il peut se faire à l’intérieur d’un appartement, par exemple sous l’évier ou même au dessus du frigo…

Un compost végétal bien entretenu ne sentira pas mauvais et n’attirera pas les insectes à condition de garder votre benne bien couverte.

Quelques indications :

  • Le lombricompostage est particulièrement populaire en milieu urbain. Il s'agit d’utiliser des lombrics pour décomposer la matière organique. Renseignez vous sur les liens en bas de page pour plus d’information.
  • Ne compostez que les déchets d’origine végétale : l’ajout de déchets d’origine laitière ou animale risque de rancir le composte.
  • Mélangez régulièrement votre compost à l’aide d’un bâton pour faciliter la décomposition de la matière.


Pour plus d’informations :

Les informations en ligne sont abondantes mais voici quelques pistes de recherche :

  • http://ecolocalizer.com/2009/02/10/composting-for-house-and-apartment-dwellers-alike/ (anglais)
  • http://users.swing.be/compost/Lombricompost.htm (Français) Sur le lombricompostage.
  • http://www.youtube.com/watch?v=C9mMn8uSbTU