Ville en transition

alt

La Ville en transition est la ville qui anticipe la rareté programmée des énergies fossiles. Il faut nous préparer à ce que demain, le pétrole, le gaz et toutes les énergies primaires viennent à nous manquer. Les scientifiques n'ont pas encore trouvé l'énergie miracle, infinie, peu couteuse et distribuable à merci qui viendrait remplacer nos énergies actuelles, qui elles vont grimper en prix jusqu'à devenir produit de luxe! Et c'est peut être tant mieux pour la planète... tant mieux à condition que l'Homme entame sa transition vers la ville post-carbone. Pour cela, toutes les solutions existent ou presque. C'est une question de choix de société. Pour la production alimentaire, une ville en transition, ce sont des jardins familiaux, des potagers de balcons et terrasses, de l'élevage urbain de poules et moutons, des ruches,. Car  la ville aussi peut produire - tout proche de ses habitants - une partie de leur alimentation !

Strasbourg est élue «Capitale française de la biodiversité 2014»

 

La ville de Strasbourg est la nouvelle « Capitale française de la biodiversité» pour 2014.

Ce concours récompense depuis 2010 les collectivités locales qui s’engagent dans la préservation de la biodiversité.

Pour cette 5ème édition, le thème choisi était « Agriculture urbaine, périurbaine et biodiversité».

Le jury a félicité la stratégie déployée par la ville pour devenir une ville nourricière dans une démarche collégiale impliquant les associations et habitants.

Jardin partagé Sainte-Madeleine

alt

Le jardin partagé de la Place Sainte Madeleine à Strasbourg a fêté ses deux ans en 2011. Il est encore sous convention pour trois ans entre la Ville de Strasbourg et l'association AHBAK (Association des Habitants Bourse-Austerlitz-Krutenau). Chacun peut participer au jardinage et/ou au compostage collectif de déchets végétaux.

Le Lombric Hardi (Neudorf)

alt

Le Lombric Hardi, un jardin potager de 50 membres au Neudorf à Strasbourg.

/www.jardinpartageneudorf.cv-enligne.fr

Jardins partagés

Les jardins partagés sont des jardins de proximité, insérés dans le tissu urbain (donc de taille généralement modeste) où l'on cultive des salades, des tomates, des fleurs... et les liens entre voisins ! En plus de la nécessaire concertation entre usagers, ils peuvent accueillir des manifestations conviviales et être le lieu d’activités pédagogiques, culturelles et artistiques (projections de film, spectacles, lectures, réalisation de fresque, sculpture, photo...) gratuites et ouvertes à tous. Ces jardins sont gérés le plus souvent par des associations de quartier.

L’élevage de poules en ville

altContrairement à la campagne, l’élevage de poules en ville impose de répondre aux besoins des poules dans des espaces parfois restreints. Au niveau de la loi, l’autorisation d’élever des animaux (en petits nombres) varie selon le type de classement urbain de votre logement mais rien n’interdit la possession d’animaux de compagnie s'ils n'engendrent ni risque sanitaire ni nuisances (sonores, olfactives) pour le voisinage. Une fois sûr d'en avoir l'autorisation, vous pourrez profiter de l’œuf par jour que vos poules vous fourniront.

Lire la suite...

La culture verticale

altAvec un peu d’imagination, vous pouvez facilement utiliser l’espace vertical à votre disposition - plutôt que de perdre beaucoup d'espace en le faisant à l'horizontale - grâce aux plantes grimpantes, aux pots suspendus ou en pyramide et aux murs végétaux.  Et plusieurs plantes peuvent pousser au même endroit, à condition de planter en fonction de leurs périodes de floraison.

Lire la suite...

Culture de champignons sur bûche

altIl existe plusieurs façons de faire pousser ses propres champignons, la plus populaire étant de planter des spores dans un lieu extérieur sombre et humide (près d’un ruisseau, sous un arbre, par exemple) et laisser la nature faire le reste. Dans le cadre d’une culture urbaine, nous déconseillons cette approche car les champignons sont connus pour être de véritables éponges à pollution. Cependant, il demeure possible d’en cultiver chez soi : il suffit d’une bûche et d’un coin sombre et frais.

Lire la suite...

Le compostage en ville

altComposter prend peu de place, peut se faire à l'intérieur et ne demande aucun effort. En deux à trois mois, votre compost sera utilisable comme paillis ou terreau, pour le plus grand bonheur de vos plantes ou de celles de votre voisinage.

Lire la suite...