La géothermie

altLa géothermie consiste à utiliser la chaleur naturelle du sous-sol pour produire de l'énergie ou pour fournir directement de la chaleur.

Cette utilisation dépend naturellement du besoin et du contexte géologique local.

En France, les objectifs fixés par le Grenelle de l’environnement  à l'horizon 2020 prévoient que la géothermie sous forme de chaleur atteigne 1,3 millions de TEP (tonnes-équivalent-pétrole) sur les 20 millions de TEP qui devront provenir d'énergies renouvelables et que 2 millions de foyers soient équipés de pompes à chaleur. L'association Eco-Quartier Strasbourg  émet cependant de certaines réserves sur le sujet.

L'exploitation d'une ressource géothermale dépend de trois paramètres : la température, qui détermine si l'on peut l'utiliser pour produire de l'électricité ou comme moyen de chauffage ; le milieu qui détermine le mode de prélèvement (en milieu aquifère, on extrait le fluide chaud, en milieu non-aquifère, le prélèvement de chaleur se fait par échange via un fluide) ; la technique choisie pour exploiter la source de chaleur.

L'association Eco-Quartier Strasbourg  émet cependant de grandes réserves quant aux pompes à chaleur géothermiques (PAC) commercialisées actuellement pour l'individuel, et ce pour les raisons suivantes :
- les coefficients de rendement font souvent espérer à leurs acquéreurs de substancielles économies. Or, ces rendements atteints dans des conditions idéales ne le sont que rarement en réalité, ce qui nous amène à la deuxième réserve.
- l'énergie de base d'une PAC est l'électricité. Pour produire, en France et en moyenne, un 1kWh chez soi, le producteur d'énergie en aura consommé 3 ! C'est d'ailleurs le grand scandale du nucléaire qui envoie dans l'atmosphère 2/3 de l'énergie sous forme de chaleur. Selon Greenpeace, cette énergie jetée par les fenêtres serait suffisante pour chauffer tout le parc immobilier français !