Territoires en transition

  • Copropriétés en transition

    Accompagner les copropriétés dans leurs projets durables, telle est depuis 2012 l'activité du Collège  « Copropriétés en transition » d'Eco-Quartier Strasbourg, qui prépare aussi un guide présentant des retours d’expérience et des fiches conseils, ainsi que des ateliers d'information.
    Depuis fin 2014, la mobilisation des copropriétés a commencé, en partenariat avec Strasbourg Eurométropole (anciennement CUS) pour leur permettre d’anticiper une gestion défaillante et une déqualification du bien immobilier.

  • Ville en transition

    alt

    La Ville en transition est la ville qui anticipe la rareté programmée des énergies fossiles. Il faut nous préparer à ce que demain, le pétrole, le gaz et toutes les énergies primaires viennent à nous manquer. Les scientifiques n'ont pas encore trouvé l'énergie miracle, infinie, peu couteuse et distribuable à merci qui viendrait remplacer nos énergies actuelles, qui elles vont grimper en prix jusqu'à devenir produit de luxe! Et c'est peut être tant mieux pour la planète... tant mieux à condition que l'Homme entame sa transition vers la ville post-carbone. Pour cela, toutes les solutions existent ou presque. C'est une question de choix de société. Pour la production alimentaire, une ville en transition, ce sont des jardins familiaux, des potagers de balcons et terrasses, de l'élevage urbain de poules et moutons, des ruches,. Car  la ville aussi peut produire - tout proche de ses habitants - une partie de leur alimentation !

  • Nature en ville

    alt

    L'Homme ne peut - et ne doit - pas être le seul habitant de la ville : en préservant une bio-diversité animale et végétale, en privilégiant les espèces locales aux espèces exotiques et invasives, en adoptant le "zéro phyto",  en végétalisant façades et toitures, en participant à la régulation des cycles de l'eau et de la température, il peut participer à une harmonie profitable à tous. Alors que les villes continuent de s'étendre au détriment de la campagne, donner une place à toutes les formes de vie au sein de la ville est devenu primordial !

  • Energie

    alt

    L'énergie est nécessaire à la vie humaine, certes. Mais comment ? Avec quelle mesure ou démesure ? Quel impact sur l'environnement s'autoriser tant en production qu'en transport ? Quelles techniques privilégier  pour la produire, l'utiliser et l'économiser ?

  • Participation citoyenne

    alt

    Peut-on encore envisager la ville, son aménagement et sa gestion sans une participation citoyenne ? Fondamentalement, Eco-Quartier Strasbourg pense que non ! Le projet urbain nécessite un renouveau dans sa méthode de production puis dans sa gestion. En impliquant les citoyens et les acteurs de la ville, un quartier devient alors porteur d’un nouveau sens d’urbanité, écologique et riche d’humanité.

  • Déplacements

    alt

    Des transports collectifs (tram, train, bus,...) aux transports individuels (piéton, vélo, voiture, ...) la façon de vivre sa ville et ses alentours est très fortement dépendante de la façon dont y sont organisés les transports et la façon de passer de l'un à l'autre (ce qu'on appelle l'inter-modalité). Une ville agréable et respectueuse de l'environnement est donc forcément une ville où on se déplace bien ! Sans bannir totalement l'usage de la voiture, son impact sur l'environnement et nos vies peut également être atténué par la promotion du covoiturage et de l'auto-partage.

  • Qu'est-ce qu'un écoquartier ?

    En réaction à des publicités et des démarches marketing utilisant à tort et à travers le terme d'écoquartier, l'association a réagi en faisant paraître une tribune, le 28 juin 2011.